JEAN LE MESSAGER

CARTE DE VISITE

Date de naissance : 25 février 2018

Hauteur : 2 m 85
Poids :
24,06 kg

Mode de déplacement : Porté uniquement
Nombre de Porteurs : 
1
Date du Baptême :
Parrain :
Marraine :

Fabricant du géant : Comité de Jean le Messager  
Gestion du géant :
  Comité de Jean le Messager
Accompagnement :
 

Site internet : https://comitedejeanlemessager.jimdofree.com

Facebook : https://www.facebook.com/geantjeanlemessager/?ref=pages_you_manage

HISTOIRE

La disparition de l’Empire romain laisse le monde occidental sans moyen de transport

officiel.

Malgré une tentative éphémère de Charlemagne de maintenir des liaisons avec

l’Italie, l’Espagne et la Germanie, il faut attendre le 12e siècle pour retrouver des traces de messageries organisées.

Elles sont constituées essentiellement pour les besoins des grandes communautés.

C’est Au début du moyen âge, le pouvoir royal en se stabilisant, eut besoin pour être en contact avec ses vassaux et ses sujets de créer une organisation chargée d’acheminer des ordres et des règlements sous forme de lettres (closes ou patentes).

Au départ le Roi utilise des gentils hommes de sa cour pour des missions importantes et urgentes, ces derniers sont d’ailleurs plus des ambassadeurs que de simples messagers; investis de la confiance du souverain, ils peuvent parler en son nom. Mais avec l’accroissement de cette correspondance, on assiste à la création d’un corps spécialisé : les messagers (du latin : envoyé). Ce fût d’abord les messagers « à pieds » , puis à cheval ou chevaucheurs, les messagers qui se déplacent le plus souvent à pieds, été payés a la course ou à la journée d’utilisation ils fessait en moyen (40 KMS par jours). Les messager, était également appeler, un Héraut ou un Héraut d’armes, c’est un officier de l’office d’armes, chargé de faire certaines publications solennelles, ou de porter des messages importants. On les reconnaissent généralement au tabar dont ils était vêtu. 

 
 

Type de Messager Français au temps de Charlemagne

 
 

Type de Messager Français à partir du 12ème siècles

Laisser un commentaire